• A+

  • A

  • A-

Le photovoltaïque, symbole de la transition énergétique

La lutte contre le changement climatique est un enjeu planétaire et il est essentiel de limiter l’une des principales causes de ce réchauffement : les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Le soleil est une ressource inépuisable et libre de tout conflit géopolitique. L’énergie solaire fait partie intégrante de la stratégie de transition énergétique française et représente l’une des énergies décarbonées les moins chères.

La puissance photovoltaïque raccordée en France dépasse 10 GW fin mars 2020. La Programmation Pluriannuelle de l’Energie en vigueur en avril 2020 fixe des objectifs ambitieux, à savoir un parc installé compris entre 35,1 et 44 GW à l’horizon 2028.

Un autre avantage majeur des panneaux photovoltaïques est qu’ils ne sont composés que de matériaux facilement recyclables : verre (75%), silicium, aluminium, plastique et cuivre (ou argent). RES fait appel à des fabricants de modules adhérents à l’organisation européenne PVCYCLE. Dès leur achat, chaque module est voué à être recyclé.

 

Pourquoi développer un projet solaire ?

 

Préserver des ressources foncières sur le long terme
La durée des projets solaires permet d’établir des stratégies de territoire à long terme.

 

Valoriser des sites à faible valeur environnementale
Les anciens sites industriels, les sites pollués ou les remblais miniers, et certains sites agricoles ou forestiers à faibles valeurs naturelles.

 

Protéger les générations futures
L'énergie solaire assure la réduction des impacts écologiques et la transmission en héritage d'un patrimoine durable aux générations futures.

 

Générer des retombées économiques et fiscales
Nous privilégions les entreprises françaises et participe à la création d’emplois non délocalisables. Les projets solaires génèrent des entrées fiscales pour les communes.



Les étapes d'un projet solaire

Lors de la phase de faisabilité, nous rencontrons les élus pour savoir s'ils souhaitent étudier la possibilité de développer cette énergie sur leur territoire et le ou les propriétaires du site que nous estimons favorable à l'implantation d'une centrale solaire. Une fois que nous avons obtenu leur aval, nous lançons différentes études :

  • l'étude environnementale nous permet de connaitre les enjeux liées à la faune (chauves-souris, oiseaux, petits mammifères, etc.) la flore et les habitats, le paysage et le patrimoine ;
  • l'étude paysagère pour évaluer l'intégration du projet dans son environnement ;
  • l'étude urbanistique qui nous permet d'évaluer le compatibilité du projet avec les documents d'urbanisme et les différentes servitudes possiblement présentes sur le site ; 
  • l'étude technique sur la topographie du site.

Une fois les enjeux identifiés, nous pouvons entamer la phase de conception : nous pensons nos centrales solaires pour qu'elles aient le moins d'enjeux aux regards des différentes thématiques et nous évaluons l'impact global des projets.

 

Le développement d’une centrale solaire en France est en moyenne de 4 à 6 ans.

 

Dès la caractérisation du site, nous définissons plusieurs variantes d'implantation des centrales solaires : la variante finale est celle ayant le moins d'impact sur toutes ces thématiques. Une fois le dossier rédigé, et déposé auprès des services de l'État, la phase d'instruction commence.

Cette phase est ponctuée de plusieurs jalons : la recevabilité du dossier par les services de l'État, l'enquête publique, la décision préfectorale. Dans le cas où l'arrêté préfectoral est favorable, et si aucun recours n'est formulé au tribunal, nous lançons la phase de financement et de préparation au chantier. Cette phase dure environ 1 an. Le chantier peut commencer pour une durée de 6 mois en moyenne, selon la taille des centrales. 

L'exploitation du parc se fait sur 30 ans, avec des opérations régulières de maintenance. Les retombées économiques commencent lors de la mise en service du parc.

 

 

Au bout de combien de temps une centrale 
doit-elle être démontée ?

La durée de vie estimée d’une centrale solaire est d'environ 30 ans. Le gestionnaire du site peut ensuite choisir de prolonger sa durée de vie, de remplacer les panneaux photovoltaïques par des modules plus modernes ou de démonter la centrale et rendre les terrains à leur usage initial.

Quelles sont les conditions de démantèlement ?

Une centrale solaire est entièrement démontable en fin de vie, presque totalement recyclable et ne laisse pas de polluant sur son site d’implantation. Les déchets sont triés et confiés à des prestataires habilités pour chaque filière de valorisation.